Loading...
Qui sommes-nous? 2017-10-24T20:46:23+00:00

Bienvenue chez vous!

Le Centre Marie-Dupuis est un organisme à but non lucratif créé par les femmes pour les femmes. Il se veut un lieu privilégié, ouvert à toutes, pour se rencontrer, échanger, s’informer, s’entraider, partager, se confier… et grandir ensemble.

Vous y trouverez une foule de services gratuits, adaptés aux besoins des femmes d’ici : accueil, écoute, références, consultations juridiques, centre de documentation, bibliothèque, café-rencontres, comités participatifs, action collective et défense des droits des femmes.

De nombreuses activités éducatives et/ou de loisirs sont aussi offertes à un coût minime : conférences, cours, ateliers, dîners communautaires, ciné-causeries, sorties de groupe, événements spéciaux, et plus encore.

Nos objectifs de base sont :

  • Briser l’isolement

  • Créer, par la solidarité, de meilleures conditions de vie

  • Trouver les moyens d’aller au bout de soi-même

Nos trois mandats :

  • Offrir des services de qualité

  • Proposer des activités éducatives favorisant le plein épanouissement de chacune
  • Participer solidairement à des actions collectives visant à défendre ou promouvoir les droits, libertés et intérêts des femmes d’ici et d’ailleurs.

Notre équipe

L’équipe du Centre de femmes compte 2 travailleuses à temps plein (grâce notamment à une subvention récurrente du Centre intégré de santé et des services sociaux de Lanaudière), quelques contractuelles, d’innombrables collaboratrices (formatrices, animatrices et enseignantes), et plus d’une centaine de bénévoles fidèles et dévouéEs qui assurent la réussite de nos activités.

Marie-Christine Laroche
Coordonnatrice

Fondatrice du Centre de femmes Marie-Dupuis, Marie-Christine occupe le poste de coordonnatrice depuis 1992. Elle assure donc l’administration, la gestion et les finances de notre organisme depuis maintenant 25 ans. En plus de rédiger tous les documents officiels du Centre, elle organise et anime les réunions de notre collective (C.A.), et représente le Centre auprès de diverses instances régionales et nationales, incluant des tables de concertations, regroupements communautaires, et autres comités pertinents.

Roxane Pelletier
Agente de vie communautaire

Bras droit de la coordonnatrice, l’agence de vie communautaire joue différents rôles au sein de notre organisme. C’est elle qui accueille et accompagne les femmes qui viennent au Centre, en leur offrant de l’écoute, de l’aide afin de poursuivre leurs différentes démarches, voire du référencement, si nécessaire. Elle organise l’ensemble des activités du Centre (cafés-rencontres, cours et ateliers, etc.), rédige la plupart des textes pour La Tribune Lanaudoise, l’Inform’Elleainsi que notre page Facebook, et assure la supervision tant des divers comités internes que des bénévoles à tous les niveaux.

France Chevrette
Entretien du Centre

Paulette Beaudry
Secrétariat et correction d’épreuves

Sylvie Tremblay
Responsable du Projet Théâtre

Christiane Pepin
Responsable du comité politique

Le souci des travailleuses et des collaboratrices est de répondre aux besoins des femmes. Toutefois, celles qui fréquentent le Centre sont considérées comme des participantes à part entière et non comme des usagères. L’essor du Centre dépend directement de l’implication des femmes qui en font partie.

Vous disposez de quelques heures par semaine ou d’au minimum une demi-journée par mois? Votre contribution peut faire une réelle différence au sein de notre organisme. Ainsi, nous sommes actuellement à la recherche de bénévoles à l’accueil pour, essentiellement, répondre au téléphone et recevoir les femmes qui viennent faire un tour au Centre ou prendre un café en passant.

Vous pouvez aussi vous impliquer dans l’un ou l’autre des différents comités qui veillent à la bonne marche du Centre.

Nos comités

  • Collective : Il s’agit du conseil d’administration du Centre de femmes. Les nouvelles candidatures sont recevable durant le mois précédent notre assemblée générale annuelle et les élections ont lieu le soir de ladite AGA.

  • Entraide & bénévolat : L’accueil au Centre, le secrétariat, l’adhésion des membres, les inscriptions aux activités et l’envoi de notre journal La Tribune Lanaudoise sont entièrement assurés par des bénévoles régulières ou occasionnelles. Des formations et de l’encadrement adéquats sont offerts sur une base régulière à toute personne désireuse de s’impliquer à Marie-Dupuis.

  • Cuisinons ensemble : Ce nouveau comité, créé dans le cadre de notre 25e anniversaire, vise à planifier les repas prévus lors des rendez-vous culinaires et/ ou des dîners communautaires, ainsi qu’à accompagner les « cuisinières » qui viendront « popoter » mensuellement avec nous.

  • Action politique : Les membres du comité politique se rencontrent environ une fois par mois pour discuter de sujets ayant marqué le scène politique et/ou concernant les droits des femmes. Elles participent, et parfois organisent des événements ou des actions collectives significatives.

D’autres comités peuvent aussi être mis sur pied au besoin.
Toutes vos idées et vos suggestions sont les bienvenues!

Téléphonez-nous ou venez rencontrer une de nos travailleuses pour en savoir plus ou donner vos disponibilités…

Qui est Marie Dupuis?

Marie-Rose-de-Lima Dupuis voit le jour à Saint-Jacques-de-l’Achigan le 6 février 1906. Après ses études dans la paroisse, la jeune femme s’inscrit au pensionnat de Saint-Lin où son oncle, Mgr Eustache Dugas, est curé. Elle y parfait son instruction pendant deux ans. En 1928, elle entre en communauté.

Malheureusement, son état de santé ne lui permet d’y demeurer que pour une courte période. Sa ténacité la pousse à retourner aux études à l’âge de 25 ans. Elle vit par la suite au presbytère de Saint-Lin où elle travaille et se consacre à la lecture. Plus tard, en 1947, elle achètera une maison à Saint-Jacques, dans le bas du village, afin de l’habiter en compagnie de ses parents.

Voilà qu’un nouveau défi s’offre à elle lorsqu’en 1942, les religieuses de la Congrégation de Notre-Dame lui proposent un poste à titre de responsable de l’enseignement ménager à leur couvent de Joliette. Elle est ensuite sollicitée par l’Union catholique des femmes (UCF) afin de devenir la première secrétaire générale du Mouvement.

Durant son mandat, Marie Dupuis milite pour la cause des femmes. Elle voyage dans la province afin de promouvoir la valeur de la femme rurale devant l’opinion publique. Marie Dupuis offre un nouveau souffle aux anciennes convictions. Son désir est d’accroître l’implication sociale des femmes afin de les ouvrir à l’actualité et au progrès sous toutes ses formes. Grâce à ses ambitions avant-gardistes, elle permet au mouvement qui devient l’UCFR de prendre de l’expansion dans 13 diocèses. Au cours de cette période, elle donne de nombreuses conférences et ce, même devant certains auditoires masculins incluant des architectes, des membres du clergé et l’Association des Évêques du Québec. Son dévouement pour la cause des femmes au sein de l’UCFR est reconnu et admiré, si bien qu’en 1954, Marie Dupuis reçoit de Pie XII la médaille BENE MERENTI.

Vers 1958, et pour une période de cinq ans, elle enseigne le français et la religion en 10e et 11e années à l’école Curé-Lequin. Comme rien ne semble l’arrêter, elle suit en même temps des cours à l’Université de Montréal, à la faculté des sciences religieuses. Lorsqu’elle quitte l’enseignement, elle devient bibliothécaire adjointe au Collège Grasset, également durant cinq ans.

À l’âge de 61 ans, elle fait la connaissance de monsieur Armand Girard qu’elle épousera en mai 1967. Ensemble, ils auront l’occasion de faire de nombreux voyages. Le 25 mars 1985, Marie Dupuis s’éteint à l’âge de 79 ans des suites d’une mauvaise chute.

Son souvenir reste à jamais gravé dans la mémoire des femmes pour l’ensemble de son œuvre. C’est pourquoi la suggestion de monsieur l’abbé François Lanoue de baptiser le centre de femmes en l’honneur de cette grande dame fut agréablement retenue.

Envie de vous joindre à nous?

Cliquez ici pour devenir membre